Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/01/2008

Un ticket Obama-Clinton

Le camp républicain est aujourd'hui très affaibli par la catastrophique présidence de Georges Bush.  A tel point que les meilleurs candidats potentiels républicains ne se sont même pas portés candidats à la succession.  Je songe par exemple à Jebb Bush, le frêre déjà gouverneur, à l'actuel vice-président Dick Cheney, pourtant non dénué d'ambitions ou encore Arnold schwarzeneger, qui fait un excellent travail comme gouverneur de Californie.  Non, du côté républicain, nous n'avons droit qu'à des seconds couteaux: Mitt Romney, un mormon qui tente de pallier ce vice rédhibitoire pour l'électorat religieux US à majorité évangéliste par des positions particulèrement conservatrices en fait il est clairement en concurrence avec Mike Huckabee, un ancien pasteur...et la surenchère fait rage pour capter cet électorat convoité. 

Incompréhensible vu d' Europe, cette surenchère pour nier les travaux de Darwin, pour s'opposer à l'avortement, à l'homosexualité, pour défendre la liberté de porter une arme ou encore  la peine de mort...cela correspond pourtant aux préoccupations d'une partie de l'amérique, il faut l'accepter.  Ce qui l'est moins, c'est la surenchère du candidat Giulani, qui compense des positions moins radicales sur ces questions éthiques par une surenchère militariste pour "gagner" la guerre en Irak.  Aucun des trois candidats républicains ne me semble capable de fédérer même à l'intérieur de son camp.

Ce que je crois, c'est que cette guerre en renchérissant le prix des matières premières et en premier de l'énergie a creusé le déficit de la balance des paiements US et également les déficits du budget fédéral US.  L'économie US n'est pas au bout de ses peines et c'est peu de le dire, la crise des Subprimes qui a artificiellement maintenu une croissance économique est le premier témoin d'une crise profonde de l'économie US.  Personne de sensé dans le camp républicain, n'a envie de nettoyer les écuries et c'est compréhensible.  J'annonçais cette débacle irakienne dès avant le déclenchement des hostilités en 2003.

La victoire démocrate ne me semble donc pas faire de doute ni de ce côté de l'atlantique ni de l'autre.  Ce sera aussi la victoire du camp isolationniste, très vivant chez l'oncle Sam, où personne n'a jamais vraiment voulu de ce rôle d'unique hyperpuissance.  Le bilan de Bush dans ce rôle est évidement catastrophique...il n'y a strictement rien à mettre à l'actif de son bilan.  Les questions les plus cruciales quant à l'avenir du monde: la lutte contre la terreur, le défi climatique, la paix au Moyen-Orient, la diversification de l'approvisionnement et des sources d'énergie, ne pourront être réglées que de manière multilatérale.

Obama ou Clinton?  La question n'est pas encore tranchée et ne le sera peut-être pas: je mise pour un ticket commun entre ces deux candidats avec une préférence pour le premier pour son indépendance et pour son désir de changement.